Rechercher
  • Geoffrey Janier-Dubry

PERCEPTIONS


Le corps est dans le réel, ce cadeau que l’on nomme le présent. Il est plein de capteurs, qui vont nous informer sur notre environnement :


- Dans la peau les mécanorécepteurs : perçoive les informations mécaniques de l’environnement, en lien avec le sens du toucher :

o - le tact ( cellules de Merkel et Meissner),

o - de la vibration et de la pression (corpuscule de Pacini ,Meissner)

o - étirement de la peau (cellules de Ruffini),

o - les récepteurs du follicule pileux…le poil donc,

o- et enfin de la température (corpuscule de Krause)(1.)


- dans les tendons, et ligaments pour la proprioception (statorécepteur), sens de la perception propre qui nous permet de connaître la position des différentes parties de notre corps sans les voir…magique, non ? Certains le nomme notre 6ième sens. (2.)


- dans la tête mais pas seulement (3. A.P. Testicules : ils sont dotés de récepteurs du goût. https://www.science-et-vie.com/archives/testicules-ils-sont-dotes-de-recepteurs-du-gout-22231 (2019).), les organes des sens : la vue qui se développerait en clairvoyance, l’ouïe potentiel clairaudience, le goût , promesse de délice, l’odorat qui excelle sous le nom de flair.






Puis ces informations convergent dans plusieurs centres par les chakras(4. et 5.) dont la fonction est de capter l'énergie du champs d'information du milieu où nous évoluons. Cette information est ensuite relayée par des milliards de neurones parcours le corps de haut en bas avec des zones de concentrations remarquables dans les zones des différents plexus nerveux (cf image ci-dessus), qui vont permettre une adaptation de notre Milieu Interne rapidement, à court terme, et aux glandes endocrines, productrices d’hormones qui vont nous aider à nous y adapter à long terme. Tout ça pour assurer l’homéostasie du corps, cet équilibre dynamique qui va protéger nos constantes biologiques (température, pH, teneur en globules blancs, rouges…) afin de faire de notre corps, un lieu de vie fertile.






Et la localisation de ces chakras/plexus/glandes se superposent en anatomie :

- Chakra 1, racine, correspond au plexus coccygien et aux glandes surrénales,

- Chakra 2, sacré, correspond au plexus sacré et aux organes génitaux,

- Chakra 3 du plexus, correspond au plexus solaire et aux ilôts de Langherans du pancréas,

- Chakra 4 du cœur, correspond au plexus cardiaque et au thymus,

- Chakra 5 de la gorge, « la porte des Dieux » puisque « au commencement était le verbe, et le verbe était en Dieu, et le verbe était Dieu ». Il correspond à la thyroïde et aux para-thyroïdes.

- Chakra 6 frontal, du 3ième œil ou de la clairvoyance, correspond au plexus carotidien et à l’épiphyse

- Chakra 7 coronal, correspond à l’hypophyse.











Les milliards de neurones du corps vont communiquer avec les milliards de neurones du cerveau pour lui restituer le présent, afin qu’en empereur avisé, il prenne les meilleurs décisions pour l’empire. Le pire, en fait, c’est quand le cerveau se coupe des informations du corps. Lui, le grand calculateur, le statisticien n’est jamais dans le présent. Une spécialiste du cerveau nous explique même "qu’il est performant mais pas très intelligent" (6.)

Il analyse nos expériences vécues par le passé dans la banque de données de notre mémoire. De cette synthèse, ajustée à la situation que nous vivons dans le présent perçue par le corps, en découle plusieurs réponses potentielles, pour in fine une décision, un choix, qui se manifeste par un comportement, un acte, une parole.

Mais, coupé du corps, le comportement sélectionné est-elle pertinent ?


Imaginons que les journaux d’informations embauchent beaucoup de monde dans leur siège pour interpréter, analyser, découper et recouper (transformer?) l’information, à Paris par exemple. Mais qu’ils n’investissent que peu d’argent dans les journalistes de terrain, se contentant d’un seul canal unique de l’information (un seul journaliste de l’AFP). Les lecteurs seraient-ils aussi bien avisés avant de réagir à cette information parcellaire, que si dix journalistes parcouraient différents endroits de la ville, de la région, du pays…de l’empire.


Habiter son corps, par son attention, sa conscience et sa respiration, prendre le temps de faire séjourner les aliments ingérés dans notre palais, comme tout hôte qui se respecte, plutôt que de les envoyer bouler en les avalants tout rond, serai sans doute, tout de bon.


La chance en grec se traduit littéralement par « pouvoir attraper un cheveu dans le vent ». Nul doute qu’il faille être présent à son corps afin et d’en laisser émerger un geste si juste, qu’il suggère que la magie opère.



Références :


1. Marieb, E. N., Brito, S. & Ronsmans, N. Anatomie & physiologie humaines: questions à choix multiples & corrigés. (2018).

2. Vincent Amouroux. Notre véritable 6ième sens. documentaire ARTE

3. A.P. Testicules : ils sont dotés de récepteurs du goût. https://www.science-et-vie.com/archives/testicules-ils-sont-dotes-de-recepteurs-du-gout-22231 (2019).

4. tao et spiritualité. http://taoetspiritualite.fr/

5.B. Ann BRENNAN le pouvoir bénéfique des mains Ed. TCHOU p. 127

6. MF Noguès. Méthode Noguès de Pratique Épigénétique. https://www.mnpe.pro/.

7 vues

© 2015 Geoffreyjd. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus