Rechercher
  • Geoffrey Janier-Dubry

Difficultés de l’allaitement suite à un accouchement par présentation postérieure



Tout d’abord, rappelons que l’allaitement maternel est avantageux :


- pour la santé de la mère par diminution du risques hémorragiques, de carence en Fer, d'ostéoporose, de certains cancers (du sein notamment), et de dépression post-partum,

- pour la santé de l’enfant, les économies de la famille : le coût de l’allaitement artificiel est d’environ 1800 euros la première année (Bitoun P. 1996 et Leclerc AM. 1996)

- pour le budget de la santé publique, le surcoût des frais de santé pour la sécurité sociale est évalué à 170 mlns par an (étude de Ball et Wright 1999)

- et pour la planète (bouteille en plastique, chauffer, laver le biberon, boîte des laits industriels et l’énergie pour transformer et transporter le lait de vache.)




C’est pour tous ses avantages que je m’intéresse à ce qui pourrait perturber la mise en place de ce régime alimentaire.


Intéressons-nous maintenant à la Variété de présentation Postérieure(VP) qui pourrait avoir des conséquences néfastes sur l’allaitement. Elle concerne environ 40% des naissances[i].


Cette VP correspond à la présentation du bébé « face au ciel » quand il devrait être « face au sol » lors de l’expulsion de sa tête hors du corps de la mère. On parle de présentation « postérieure » car notre référence est l’os occipital. On peut aussi imaginer une présentation antérieure comme un bébé qui fait du toboggan sur le ventre la tête en bas, tandis que dans la VP, il fait du toboggan sur le dos, la tête en bas ; et là, c’est comme au square : l’enfant se fait plus vite une bosse. In utéro cela donne une plus grande fréquence de bosses séro-sanguines[ii][iii][iv]. Il existe également une augmentation significative des traumatismes de naissance, des admissions en soins intensifs et du temps resté à l’hôpital[v]




Présentation postérieure






Présentation antérieure





Découvrons maintenant un schéma plus technique : on y voit une présentation postérieure, où la tête d’un foetus descend sur le dos pour aller s’engager dans le bassin de sa mère. On voit clairement l'os frontal qui vient heurter le bassin, au niveau de la symphyse pubienne de la mère.





Les contractions utérines poussent le bébé contre le bassin par sa « colonne vertébrale, qui est son axe le plus rigide : elle est le bras de levier de la force de pulsion[i] ».


Un cisaillement va se jouer entre l’os frontal, bloqué contre le pubis, et l'arrière du crâne comprimé vers le bas par la CV via les contractions de l'utérus.


Les méninges, les tissus de soutien de l'architecture du crâne, vont se déformer pour absorber ces forces de cisaillement et conserver l’unité anatomique crâne/face. Cette déformation des tissus de soutien peut cependant rendre dysfonctionnelle l’unité fonctionnelle crâne/face.


Une torsion peut alors se mettre en place, torsion facilement résolue par des manœuvres douces d'ostéopathie pédiatrique.

Cette torsion globale peut créer des compressions entre les os de la face et du crâne, compressions qui pourraient faire obstacle à la conduction nerveuse, ce qui désorganiserait la coordination musculaire utile à la tétée.


Globalement, les os de la face sont appendus à l’os frontal.

L'os frontal reçoit par son échancrure nasale le processus frontal de l’os maxillaire.

Ce même os qui porte plusieurs muscles incontournables pour une tétée efficace et confortable :

- temporal

- buccinateur

- orbiculaire supérieur des lèvres

- élévateur de l'angle de la bouche


Il reçoit aussi l'os zygomatique, par sa branche frontale, qui porte les muscles :

- élévateur de la lèvre supérieure

- petit zygomatique

- grand zygomatique

- masséter





Il est important que le nouveau-né assure un positionnement bouche-mamelon adéquate afin d’avoir une succion efficace qui pompe correctement le lait hors du sein, qu’il n’avale pas trop d’air pendant la tétée, et confortable pour la mère qui devra répéter cet exercice plusieurs fois par jour.


Il faut tout de même rappeler qu’un déséquilibre de la sphère crânienne postérieure serait aussi délétère à l’allaitement par ses conséquences sur les passages de nerfs importants pour la tétée,

- le nerf facial dans son passage entre le muscle stylo-hyoïdien et le ventre postérieur du muscle digastrique ;

- les 9ième et 10ième paires de nerfs crâniens, respectivement glosso-pharyngien et vague, qui pourraient être entravés au passage du TDP (Trou Déchiré Postérieur) sur la suture pétro-jugulaire.

Nous évoquerons également les dysfonctionnements de l’Articulation Temporo-Mandibulaire (ATM) comme perturbations potentielles.


Les drainages vasculaires (veineux et lymphatique) de tous ces muscles fonctionnent à une pression faible, et peuvent aussi être perturbés par ces compressions interosseuses et les tensions des méninges qui les portent (sinus caverneux par exemple). Les muscles improprement drainés de leurs toxines peuvent être moins efficaces, un peu comme un moteur à explosion auquel on aurait bouché le pot d’échappement avec une pomme de terre.


Enfin je terminerai en rappelant qu'une tétée inefficace diminue la lactation et peut l'interrompre rapidement. C'est tout l'intérêt du contrôle ostéopathique précoce des nouveau-nés.



Merci de faire passer cet article à toute personne intéressée (pédiatre, gynécologue, sage-femme, ostéopathes et autres) afin de contrôler une éventuelle corrélation entre la présentation postérieure et les problèmes d’allaitement. Je cherche des données afin d’étudier cette corrélation.

[i] Kamina et Kamina, Anatomie clinique, 90.

1 Lansac, Marret, et Oury, Pratique de l’accouchement.


2 Ponkey et al., « Persistent Fetal Occiput Posterior Position ».


3 Phipps et al., « Persistent Occiput Posterior Position - OUTcomes Following Manual Rotation (POP-OUT) ».


[iv] Riethmuller et al., « Ventouses : description, mécanique, indications et contre-indications ».


[v] Cheng, Shaffer, et Caughey, « The Association between Persistent Occiput Posterior Position and Neonatal Outcomes ».

0 vue

© 2015 Geoffreyjd. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus